La pandémie donne la bougeotte? C'est le cas pour 54 % des employés québécois

La pandémie donne la bougeotte ! Les employés sont nombreux à penser changer d’emploi, même en temps de pandémie. Selon un sondage Indeed, seulement 16% des employés sondés pensent demeurer au sein de leur entreprise actuelle pour les cinq prochaines années.

CYAN Talent
12/15/2021
Retourner aux ressources

La pandémie donne la bougeotte !

Les employés sont nombreux à penser changer d’emploi, même en temps de pandémie. Selon un sondage Indeed, seulement 16% des employés sondés pensent demeurer au sein de leur entreprise actuelle pour les cinq prochaines années.

On aurait pu penser que la pandémie réduirait les ardeurs de changement de vos employés. Plutôt le contraire! Ils n’ont jamais été aussi nombreux à vouloir changer d’emploi. Selon une étude récente de Hays Canada, 54% des québécois sondés envisagent sérieusement de change d’employeur dans un futur rapproché. C’est le plus haut pourcentage au Canada. Qu’est-ce que vous allez faire aujourd’hui pour assurer la rétention de vos employés en temps de pandémie?

Mais pourquoi?

Selon une étude de Hays Canada, les raisons pour lesquelles les employés quittent leur emploi sont multiples. On entend souvent que le salaire et les avantages ne pèsent pas lourd dans la balance. Ce n’est pas tout à fait vrai. En fait, si la rémunération et les avantages sociaux ne sont pas au niveau de l’industrie, vous êtes à risque de perdre vos meilleurs collaborateurs. C’est seulement à rémunération égale que les autres avantages prennent toute leur raison d’être. C’est donc un pensez-y bien quand vous élaborer votre stratégie de rétention de main d’oeuvre.

Les employés restent sur leur faim

Seulement 1 employé sur 2 estime que son employeur déploie les eorts nécessaires pour conserver son personnel. Avec la pandémie où la moitié de la main d’oeuvre est en télétravail, il devient important de trouver des moyens de conserver la cohésion d’équipe qui favorise la rétention des employés.

Les gestionnaires sont inquiets

Depuis le début de la pandémie, 82% des gestionnaires sont inquiets de voir partir certains de leurs employés chez un concurrent. Quand on leur demande pourquoi, ils sont 47% à reconnaître que c’est sûrement à cause de la surcharge de travail des équipes depuis le début de la pandémie (cabinet de recrutement Robert Half). En plus de vos employés de premier niveau, sachez reconnaître que les gestionnaires aussi subissent une pression face à la charge de travail. Avec le temps des fêtes qui approche, prendre un peu de temps pour soi sera non seulement souhaitable, mais indispensable pour permettre à vos gens de recharger leurs batteries. Encouragez vos équipes et vos gestionnaires à prendre des vacances en décembre ou en janvier. Ce sera bien mérité, surtout cette année!


Planifions une rencontre 👋

Remplissez ce court formulaire et nous vous reviendrons dans les 24h ouvrables.
Merci!
Un membre de notre équipe vous contactera sous peu.
Si vous désirez être contacté à un moment précis, réservez-le!
Une erreure est survenue